+33 6 13617467 [email protected]
Yoga et remise en forme à Paris Collectifs et Particuliers Privés et Entreprise

Exemple de pratique

Inutile de savoir faire Astavakrasana (posture ci-dessus) pour se mettre au hatha yoga !!!

Le yoga, dans ses multiples déclinaisons et disciplines, peut se catégoriser dans les quelques écoles suivantes, parmi les plus répandues dans nos contrées :

Hatha yoga: c’est le yoga le plus répandu en Occident. Il s’attache à focaliser et lier corps et esprit. Il n’est pas exigent physiquement, et convient à tout public, surtout les débutants.

exemple de pratique

Vinyasa Yoga: on peut le voir comme un variante du hatha, dans une version dynamique. Ici la qualité de la respiration est au centre de la pratique, et on y apprend comment c’est elle qui relie le corps et l’esprit par l’intermédiaire des mouvements et des transitions entre les postures. Ces mouvements le rendent plus physiques que le hatha yoga. Cette pratique demande une initiation en hatha de quelques heures pour bien appréhender les alignements et la respiration.

exemple de pratique

Ashtanga yoga: Reposant sur des séries de postures pré-déterminées (première, seconde séries), cette forme est la plus dynamique. Elle conviendra aux personnes recherchant une pratique intense et exigente physiquement. Toutefois elle ne convient pas aux personnes ayant certaines pathologies avérées.

exemple de pratique

Iyengar Yoga: Du nom de son « inventeur », Cette pratique vise à rechercher un approfondissement des asanas et des pranayamas (resp. postures et exercices de respiration). Elle a recours à des accessoires tels que briques et sangles car le focus est surtout porté sur la recherche du parfait alignement.

exemple de pratique

Nous allons voir comment appréhender une posture et comment la comprendre, afin d’en tirer tous les bénéfices.

Ceci s’applique quelle que soit l’école ci-dessus, et montre comment confronter notre corps à la réalité de ce qu’il est. Ainsi, nous allons voir quels types de postures nous pouvons / devons réaliser dans une séance,

Il existe plusieurs types de postures, et ce dans toutes les pratiques. On peut les catégoriser de la façon suivante :

 

Postures debout

exemple de pratique

Guerrier 2

 

Postures en torsion

Matsyendrasana

Matsyendrasana

 

Postures en équilibre

Natarajasana

Natarajasana

 

Postures inversées

exemple de pratique

Halasana, la charrue

 

Postures assises

Navasana

Navasana

 

Postures de relaxation

Savasana

Savasana

 

Pranayamas

Exercices sur la respiration (alternée, avec rétention poumons pleins, ou vides)

Kapalabathi

Kapalabathi

 

Méditation

Pratique de la méditation

Pratique de la méditation

De même qu’on peut aussi les mettre en relation entre elles pour mettre l’accent sur les points suivants :

  • le renforcement musculaire (sangle abdominale, muscles du dos, bras …) : oui oui …,
  • relachement complet, travail des amplitudes et de la respiration (démarche plus souple, facilités dans la vie de tous les jours ….), dans le but de prendre du détachement (relaxation et diminution du stress)
  • focaliser sur la colonne vertébrale pour délier les tensions (améliorer la position de son dos, et se tenir bien droit),
  • accroitre le transit intestinal (certaines postures font office de massage des organes internes),
  • augmenter la qualité de son sommeil, rechercher l’abandon complet de soi, améliorer son équilibre …
  • bref les possibilités et les combinaisons sont énormes.

Voici un exemple de pratique qui permet d’appréhender et d’entrer dans une posture, dans le but d’approcher un de ces objectifs.

Vous constaterez (si vous les pratiquez) que bon nombre d’exercices de gym, fitness, ou danse entre autres sont inspirées de postures de base du yoga.

Les sites présentant les postures sont tellement nombreux que je ne vais pas rajouter ma pierre à ce qui existe déjà et que vous aurez déjà vus (y compris ici maintenant 😉

Je préciserai juste que les postures peuvent être notées par type de pratique, qu’on soit non initié ou habitué. Ainsi pour chaque posture, des variantes existent, qui peuvent être exigeantes ou non, et de même des options sont là pour y parvenir de façon graduelle. Chacun les écoute et les adapte à sa convenance, et selon ses possibilités.

Pour exemple : le guerrier (virabadhasana)

exemple de pratique

Le guerrier 1

Voici une posture de base, qu’on exécute souvent en début de séance. Elle fait partie de la salutation au soleil par ailleurs.

 

exemple de pratique

Pour entrer dans la posture : on passe en « fente avant » (Anjaneyasana), jambe arrière au sol, le genou touche terre. On se met en salutation au ciel (bras levés). On installe une respiration fluide et calme.

 

On entre en Virabhadasana A (guerrier 1) en prenant appui sur le pied arrière, et en soulevant le genou arrière, de façon à tendre la jambe. On place le talon arrière au sol, ce qui va ouvrir le bassin et étirer fortement l’intérieur de la cuisse arrière. On répartit ainsi le poids du corps sur les deux pieds, et on veille à garder un angle de 90° sur la jambe avant (genou en aplomb du tibia) pour éviter une pression trop forte sur le genou avant. On redresse le tronc à la verticale.

 

exemple de pratique

Une variante consiste à laisser les mains au sol sur une brique si on n’est pas à l’aise en levant les bras (épaules fragiles par exemple). Dans ce cas, on garde les mains au niveau des pieds, et on allonge la jambe arrière et la colonne. Ceci constitue une posture à part entière, sur laquelle on peut aller en torsion par la suite.

 

Et ainsi de suite ….

L’autre aspect réside dans l’enchainement de ces postures. Ainsi on crée un mouvement, dont le moteur est la respiration (et non l’effort musculaire), qui va guider la pratique dans quelque chose de mobile. Ces enchainements s’apprennent. On parle de vinyasa.

A titre d’exemple, la salutation au soleil (voir Google là aussi) est la plus classique. Dans un cours doux, elle pourra être une finalité à atteindre ; dans un cours dynamique, elle servira de base en début de séance comme un échauffement du corps, puisque l’enchainement de ces douze poses garantissent une mobilisation de tous les muscles, et un réveil du corps dans toutes les directions. Le corps s’ouvre favorablement pour accueillir la suite des événements, et le mental sera déjà bien concentré.