Je lance ma formation de prof de yoga moi aussi !

J’ai décidé de sauter le pas. Moi aussi, je suis tellement pris dans la grande tendance du yoga dans le monde, je me sens tellement concerné par l’avenir de la planète, de l’humanité, bref je me sens moi aussi plein d’entrain pour transmettre au plus grand nombre toutes les subtilités de cette discipline ancestrale, que je maîtrise (évidemment) sous toutes ses coutures : des yoga sutras de Patanjali, dont j’ai lu une dizaine d’interprétations différentes dans six langues (dont deux anciennes), de mon cursus de quatre formations (hatha, yin, ashtanga, vinyasa, nidra, power, hot, very hot, bière, avec le hamac, les cordes, et le hard flow … tiens ça fait plus …) accumulées au long de ces années de pratique depuis 2018, et avec quel bonheur, entre Paris, Bali, Miami, New York, Los Angeles, Los Gobos, Rishikesh, et Portet sur Garonne (ça c’était une immersion sur un weekend l’an dernier, pour avoir ma certification hatha).

Je vais enfin monter ma propre formation de professeurs de yoga.

Non, ne me félicitez pas, c’est la suite de mon chemin tout naturel, le divin me guide vers cette finalité suprême. Je l’ai senti, je l’ai vu, il me l’a dit après avoir que j’ai refermé Esprit Yoga la semaine dernière. Oui je parle bien, je sais.

En ce moment, il y a un mot d’ordre qui passe chez tout le monde : il faut former des profs ! C’est normal, je le suis moi même ! Et de plus, il y a de plus en plus de monde qui veulent devenir prof, on le comprend tellement ce métier est cool. Il n’y a que ça partout, des gens en manque de spiritualité, qui veulent devenir prof, et des profs qui veulent former des profs. Quoi de plus naturel ? La vie est bien faite.

Alors pour être honnête, je ne sais pas trop comment m’y prendre. Dites moi en commentaires quel type de formation vous paraîtrait la plus adaptée, et surtout laquelle vous souhaiteriez suivre.

J’hésite entre organiser un cursus de 200 heures, mais cela m’obligera à demander une certification chez Yoga Alliance. Ça coûte cher et en plus les profs de yoga n’aiment pas Yoga Alliance, car c’est américain (bouh !!) et c’est payant (puis quoi encore ?). Bref que du commercial libéral venu d’un pays capitaliste qui m’exaspère, et auquel je n’apporterai jamais ma pierre (ni mes sous).

Puis il faut trouver quoi dire pendant 200 heures …. La salutation au soleil, ça fait déjà 12 postures, si on ajoute … allons disons la salutation à la lune, c’est pas con ça, en plus il y a plein de vidéos sur Youtube, ça va être cool. Puis le soleil, la Lune, le yin et le Yan, le blanc et le noir… Oh elle va être canon ma formation, c’est moi qui vous le dis !

Il faut aussi de l’anatomie. Bon les livres de Blandine feront l’affaire. On ajoutera éventuellement les abdos sans risque, les gens aiment bien quand on approfondit les sujets.

Pour la philo, je demanderai à mon amie Géraldine de venir faire une ou deux heures de philosophie. Les gens aiment parler de la planète, et comment la sauver grâce à la pratique du yoga. En plus Géraldine, elle est très sympa, elle est sophrologue et coach. C’est la troisième en partant de la gauche sur la photo (un peu floue c’est dommage car elle est très jolie et végétarienne, le photographe ne doit pas aimer les sophrologues).

Puis 200 heures c’est cool.

Je ferai une sélection à l’entrée évidemment pour écarter les élèves pas sérieux, on ne sait jamais car on trouve vraiment de tout, croyez moi ! Même des gens qui sont pressés et veulent se former vite…. Incroyable.

A y regarder de près, si on compte en moyenne 3000 euros le cursus complet, si je limite à 45 élèves, car ma formation est sérieuse, et je veux que ce soit en petit comité, alors je prends ma calculette et on arrive à environ 135 000 euros, c’est pas mal ça ! Cela va me changer de mes modestes 40 euros que je facture toute la semaine, ma banque lèvera peut être mes interdits bancaires, qui sait … Mais ce n’est pas sûr car je suis toujours auto entrepreneur à temps plein, et ça c’est noté en rouge dans leur ordinateur.

Bon qu’à cela ne tienne, je ferai deux sessions par an.

C’est plutôt cool ça, j’aime transmettre. Je me sens déjà très zen.

Sinon, je peux aussi monter un site avec une formation en ligne. Ce n’est pas cher, je sais faire, et cela m’apportera des élèves que je ne verrai jamais (mais je leur dirai qu’on se rencontrera au moins une fois pour valider le diplôme, avec Skype. Rien de tel que le contact réel car j’aime les gens), les stagiaires virtuels s’inscriront et ils se débrouilleront tout seul avec des PDF que j’aurai téléchargé sur internet, un peu remanié pour que ça fasse sérieux. J’aurai en plus du temps libre, et je n’ai pas besoin de me casser la tête avec Yoga Alliance (bouh … bis). Je pourrai faire autre chose de mes journées (donner des cours ou mieux, partir en vacances pour me reposer). Evidemment les PDF seront accessibles à vie, c’est un site sérieux.

Tiens, puisqu’on parle du diplôme, il faudra que je télécharge un modèle sur Google, car il sera évidemment valable dans le monde entier, reconnu par la très sérieuse fédération de mon propre yoga (dont le logo a été inspiré de celui de Yoga Alliance). Je mettrai le nom du stagiaire en anglais, ça pose et je le vois déjà faire des selfies de lui sur Instagram, arborant le précieux sésame chèrement acquis (au sens propre bien entendu).

Mais je vous préviens, il faudra s’accrocher pour l’obtenir. Les questions du QCM seront hard, avec quelques pièges :

« Quels sont les neuf membres du yoga selon Patanjali ? »

…. et oui il faut bien s’amuser un peu car c’est fatigant tout ça). Je me fais rire moi même !!

Je suis vraiment trop fort.

Je m’épate même.

Le yoga suit ma vie, ma vie suit le yoga, à moins que nous nous suivons tous les deux, ou alors c’est le samadhi qui me suit, à moins que ce soit ma belle personne qui s’en approche, je sens qu’il se passe un truc. Tout cela prend forme.

Je vais quand même vérifier sur Google ce que ça veut dire déjà cette histoire de samadhi, des fois qu’un élève me pose la question. Je crois me souvenir que ça avait un lien avec la troisième posture avancée de la première série de vinyasa… ou quelque chose du genre.

On ne sait jamais, il y a des filous partout qui veulent vous piéger.

Je pense que finalement, à bien y réfléchir, la formation en ligne, c’est pas mal. Je ferai une réduction exceptionnelle qui sera valable tout le temps, en faisant 70% de remise si on s’inscrit dans l’heure. Je mettrai un compteur Javascript sur la page d’accueil qui se réinitialise tout seul. Je l’ai dit, je suis très fort. Les gens sont si bêtes qu’ils vont s’empresser de s’inscrire. Ils n’auront qu’à payer du coup 550 euros seulement. Ca marche toujours, le fait de presser les gens, comme ça ils ne peuvent pas réfléchir et on pousse l’acte d’achat (pardon, d’inscription !). On apprend ça dans toutes les écoles de commerce.

Heureusement que j’ai un diplôme de commerce quand même 😉

Bon, je vous laisse, je retourne pratiquer sur Youtube.

#humour
#practiceeveryday
#yoga
#yogigirl
#yogiparisiangirl

#yogafrenchparisiangirl
#iamnotagirl
#…